UFC-Que Choisir du Bas Rhin

Actions d'information

« Voter pour vous » : l’UFC-Que Choisir du Bas-Rhin invite au débat lundi 12 juin !

À la veille de l’élection de nos députés, l’UFC-Que Choisir du Bas-Rhin, continue les débats autour des enjeux de consommation. Faut-il rappeler que la consommation, sujet concernant tous les citoyens et dernier moteur de la croissance, est un enjeu politique et économique fort ?

Les enjeux sociétaux et environnementaux passant souvent par une orientation du comportement des consommateurs, l’association de défense des consommateurs appellent les bas-rhinois à l’action, car comme le vote, la consommation peut également être un acte citoyen !

Alors quelle consommation souhaitons-nous pour demain ? Quelles réformes pour une société de consommation plus juste et plus responsable ?

Venez débattre, proposer et surtout « voter pour vous » !

Après un premier atelier où les bas-rhinois ont présenté leurs propositions à l’UFC-Que Choisir, l’heure est désormais au débat.
L’UFC-Que Choisir du Bas-Rhin invite donc tous les consommateurs à venir débattre pour une consommation durable et ainsi améliorer notre société de consommation :

Lundi 12 juin de 14h à 18h
Maison des Associations
1A Place des Orphelins
67000 STRASBOURG

Trop délaissés durant les débats électoraux, voici les thèmes qui rythmeront nos débats :

1. Un environnement numérique sécurisé et protecteur de la vie privée
2. Contre l’obsolescence organisée, programmer la durabilité des produits
3. Une fiscalité réellement sociétale
4. Une alimentation transparente quant à sa composition et son origine
5. Une accessibilité aux services essentiels garantie


Les futurs députés sollicités

Afin d’impliquer directement les candidats dans cette démarche, l’UFC-Que Choisir du Bas-Rhin a sollicité les candidats aux élections législatives en leur adressant les 1ères propositions ainsi qu’un questionnaire pour mieux cerner leur intérêt quant aux réformes et propositions consuméristes.

Grâce à ces actions, l’UFC-Que Choisir du Bas-Rhin espère sensibiliser le plus grand nombre à la cause consumériste et souligner que les débats et engagements électoraux doivent également porter sur des sujets du quotidien.